PMIS

Promotion des Métiers de l’Ingénieur et des Métiers Scientifiques

 

Le programme « Promotion des Métiers de l’Ingénieur et du Scientifique » (PMIS) est devenu une action prioritaire au fil des ans, répondant à une demande croissante du corps académique, des parents, et des institutions. Il intéresse chaque année plus de 3000 élèves de notre région, dans plus de 60 établissements. Le programme s’exécute à l’aide de membres bénévoles des associations d’ingénieurs et de scientifiques, qui témoignent de leurs expériences professionnelles, principalement auprès des collégiens et des lycéens, si possible accompagnés de leurs parents.

Objectif de l’Action

La PMIS a plusieurs objectifs :
– Informer les jeunes sur le contenu des métiers de l’Ingénieur et les métiers des autres Scientifiques
– Informer les jeunes le plus largement possible sur les différentes filières d’enseignement qui conduisent à ces métiers, et dédramatiser le travail demandé en classes préparatoires.
– Soutenir la motivation et la mobilisation des jeunes qui ont opté pour une filière scientifique ou technique
– Montrer aux jeunes que tous ces métiers sont autant accessibles aux filles qu’aux garçons, et donc lutter contre les stéréotypes développés par un recrutement excessivement masculin dans les écoles d’ingénieur par le passé.

Moyens de l’Action
La PMIS s’appuie sur un ensemble de bénévoles (une soixantaine) appartenant aux associations partenaires de l’action, qui travaillent dans le cadre d’une convention signée avec le Rectorat de la région . Les associations partenaires de IESF Provence dans cette action sont
– Femmes Ingénieures (FI)
– Femmes & Sciences
– Le Nucléaire au Féminin (WIN)

Ce sont tous des ingénieur.e.s ou des scientifiques passionnés, jeunes retraités ou en activité, qui utilisent leur expérience professionnelle et les moyens audiovisuels (diaporamas et vidéos d’interviews) mis à leur disposition par IESF et les associations régionales partenaires.

Ce programme bénéficie du soutien de la Région Provence Alpes Côte d’Azur et du Conseil Départemental qui nous accordent depuis quelques années des subventions permettant d’indemniser les déplacements des bénévoles et de financer des outils pour ces interventions.

Contenu de l’action

Les informations données s’appuient sur les données recueillies par l’Observatoire des Ingénieurs et Scientifiques de France. Pour l’essentiel, celles-ci indiquent que :
– dans les domaines scientifiques et techniques, beaucoup des métiers de demain ne sont pas encore connus aujourd’hui, ce qui exige une forme de confiance en l’avenir.
– ces métiers restent cependant porteurs en termes d’emploi et se comparent très favorablement aux métiers commerciaux, aux filières des sciences humaines et sociales, ou à celles du droit et des sciences politiques (source APEC ).
– ces métiers sont soutenus par les besoins illimités en recherche et en innovation, au service des générations futures, tout en gardant à l’esprit que « science sans conscience n’est que ruine de l’âme… »
– ces métiers montrent une forte satisfaction professionnelle de ceux et celles qui s’y sont engagés
– la proportion de femmes qui s’engagent dans ces métiers croit sensiblement depuis 1970, mais on reste encore loin de la parité souhaitée (on est aux environs de 30% de filles dans ces formations).

Formes de l’action
Les interventions peuvent avoir trois formes :
– Les présentations interactives en classe au cours desquelles un.e ingénieur.e ou scientifique animateur présente les métiers et les formations scientifiques, puis entame un dialogue avec les élèves, aussi bien sur les études et les filières que sur le travail quotidien et les différentes missions des ingénieurs et des scientifiques, la mixité et les stéréotypes.
– La participation à des forums des métiers, souvent organisés par les établissements scolaires, et à des salons dans lesquels des ingénieurs et des scientifiques animent un espace dédié en répondant aux questions des visiteurs,
– La participation à des conférences et des tables-rondes dans lesquelles un.e ingénieur.e ou un.e scientifique présente son parcours professionnel. Cela peut aussi avoir lieu dans le cadre d’une rencontre interprofessionnelle ou toute demande spécifique.
Nous sommes intéressés également à rencontrer des intervenants dans l’orientation des élèves (professeurs, CIO, parents …) pour améliorer leur information lorsque cela parait souhaitable sur les métiers scientifiques et techniques.